Emetteur d'Ennezat (63)

Mercredi 6 Avril 2016,
une page s’est tournée en Auvergne​,
avec le démantèlement du pylône d'Ennezat

Photo Jean-Claude Labourier, radioécouteur adhérent

Pour voir la vidéo, cliquez sur le lien :
https://www.youtube.com/watch?v=mIZ2UtgmwN4
(Source : journal La Montagne)

 

TEMOIGNAGES D'ECOUTEURS, ADHERENTS RADIO DX

Jean M : En décembre 1946, l'émetteur d'ENNEZAT dans la plaine de la Limagne, entrait en fonction, avec une puissance de 20 KW, sur son onde propre de 272 mètres, ce qui élargissait la desserte de la Région Auvergne.

  Descriptif de la lampe d'émission  :
  - type : TH 520.
  - marque : Thomson-CSF.
  - puissance : 20 KW.
  - émission pour petites ondes.
  - refroidissement à eau  

   La lampe était installée dans le local technique de la station avec son  système de  refroidissement

 

 Alain C : Pour ce qui est des émissions sur ondes moyennes, je prends l'exemple de 1978 où le réseau France Culture diffusait des émissions destinées aux travailleurs étrangers sur le sol français. C'était le matin, aux alentours de 6 heures  locales, en dialectes africains, arabe, cambodgien, italien, lao, portugais, serbo-croate, espagnol, turc et vietnamien. Certaines langues seulement certains jours de la semaine.

A ce moment-là, l'émetteur d'Ennezat était sur 1403 kHz et non 1494 kHz comme il y a encore quelques jours.

Voilà quelques éléments d'histoire. Actuellement, seuls 2 émetteurs fonctionnent encore avec ce type d'ondes sur le sol français : un en Bretagne, commune de Saint Gouéno, il s'agit de Bretagne 5 - 1593 kHz, et un autre, au col de La Madone (Alpes-Maritimes), qui diffuse le programme religieux Radio Maria - 1467 kHz. Avec un peu de chance, on peut les écouter, ici en Auvergne, une fois la nuit tombée.

A Issoudun, ce sont les ondes courtes qui règnent en maître. Un peu plus au nord-ouest, à Allouis, ce sont les ondes longues avec le fameux émetteur sur 162 kHz qui est écouté  jusqu'en Arabie Saoudite, la nuit.

 

Colette B : Ce soir le ciel d'Ennezat était triste, les petites lumières rouges signalant la présence de l'antenne avaient disparu.
Il va falloir s'habituer à cet anonymat... l'antenne a vécu, les moyens de transmission évoluent. Souhaitons que restent longtemps encore des écouteurs des nouvelles du monde comme en a connu, et en connaît encore un peu, le Radio DX Club d'Auvergne ! C'est aussi la mission d'un club comme le nôtre, me semble-t-il, que de garder et d'entretenir la mémoire de ce qui a été une partie non négligeable de l'histoire de la radio.

  C'est, pour le Radio DX, l'occasion de rappeler le souvenir de notre ami Jean-Claude SAUTIER, qui nous a quittés en décembre 2015. Il  assura la maintenance cet émetteur, pour TDF, durant plusieurs années.

 

    Lampe de l'émetteur récupérée par Jean-Claude CLAVAL  (Président du Carrefour International de la Radio)