Historique

LA FRANCOPHONIE

     Après la seconde guerre mondiale, une conscience francophone s’est développée, dès  l’entrée du mot « Francophonie » dans le petit Larousse, caractérisant la collectivité des peuples parlant français, suite à la menace de l’anglais et de la culture anglo-américaine.

     La conscience de la communauté francophone s’est réveillée avec la volonté de s’unir pour défendre la langue et la culture françaises.

Cette idée promue par quelques fondateurs, notamment L. S. Senghor (Sénégal), H. Diori (Niger), N. Sihanouk (Cambodge) et Jean-Marc Léger (journaliste canadien), s’est largement exprimée à la première conférence de Niamey (1969) à laquelle participait André Malraux, ministre du général De Gaulle.

     L’Assemblée parlementaire de la Francophonie (APF)  a préconisé la création d’une institution intergouvernementale francophone, réalisée à la conférence de Niamey (1970), devenue aujourd’hui l’Organisation Internationale de la Francophonie ( OIF), composée, à ce jour,  de 80 pays (57 états membres et 23 pays observateurs).

La secrétaire générale en est, depuis 2015,  la Canadienne Michaëlle JEAN, d'origine haïtienne.

"La Journée Internationale" de la Francophonie » est le 20 mars.

 

FRISE HISTORIQUE DE LA FRANCOPHONIE
des origines à nos jours

http://www.francophonie.org/Frise-historique-interactive-francophonie-42...